Warning: Illegal string offset 'type' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233

Warning: Illegal string offset 'context' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233

Warning: Illegal string offset 'file' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233
Les Opportunités du Confinement - L' Om à Uma

Les Opportunités du Confinement

   Un peu partout sur la planète, l’heure est au confinement et à l’abstention d’interactions sociales en chair et en os. Le printemps 2020 est arrivé dans l’hémisphère nord mais paradoxalement, on nous demande de nous retirer du monde et de rester chez nous. Certains y voient du bon sens voire une évidence tandis que pour d’autres, cette injonction venue de nos gouvernements est une punition, une malédiction ou encore une ineptie. Le mot d’ordre « Restez chez vous ! » dérange, inquiète, indigne ou perturbe. Mais bon gré mal gré, nous devons tous y adhérer. Même pour nous qui avons choisi de ne pas voyager et de rester en Inde – pour le moment – le confinement est en place depuis le dimanche 22 mars…
 

L’Opportunité de se relier

   Pourtant, malgré cet isolement forcé, je constate que cet événement mondial nous met en lien, nous re-lie les uns aux autres et nous rapproche. Nous nous rendons enfin compte à quel point toutes ces personnes de notre entourage – plus ou moins proche – comptent pour nous. Nos jugements tombent. Nos différends se résolvent. Seules restent la compassion, la bienveillance et la solidarité.  Il en résulte un lien de cœur à cœur et le désir sincère que l’autre, tout comme nous-même, aille bien.

 

   Dans cette mise en lien un peu particulière puisque principalement virtuelle, beaucoup d’articles, de photos et de vidéos circulent. Moi aussi, je participe au transfert de documents aux personnes que j’estime susceptibles d’apprécier. Je ne transfère pas les mêmes choses à toutes. J’ai conscience que certaines personnes ne sont pas prêtes à considérer une autre réalité, à avoir une vision différente sur la situation ou même à rire un peu de tout cela. Je me rends compte qu’il est important que chacun-e écoute ce avec quoi il/elle résonne, exerce son sens de la discrimination et fasse appel à son bon sens et à sa sagesse.

 

   Le texte ci-dessous me permet de me relier à toutes celles et tous ceux qui, de près ou de loin, s’intéressent au yoga et à ce que notre école de yoga propose. Il est issu de mon expérience, mes observations et mes méditations. Il a pour but d’inciter à une certaine forme de réflexion et d’introspection. Je ne souhaite en aucun cas heurter qui que ce soit. 

L’Opportunité de tourner son Regard vers l’Intérieur

   Pour tout individu ayant une pratique personnelle, quelle qu’elle soit (méditation, yoga, qi-gong, etc.…) ce temps d’arrêt est plutôt bienvenu. Il offre l’opportunité de faire enfin cette retraite à laquelle on se promet, depuis des années, de participer.

 

   En tant que pratiquant de yoga, nous ne pouvons qu’apprécier cette période de confinement. Nous – qui aimons avoir tout un dimanche matin libre pour pouvoir nous adonner à notre pratique, ou une semaine entière de stage pour faire du yoga matin et soir au lieu d’une pratique matinale express avant de partir au travail  ou un cours hebdomadaire en soirée, auquel on arrive parfois en retard et stressé parce qu’il y avait de gros dossiers à boucler ce jour-là – nous pouvons enfin nous livrer entièrement et ardemment à notre pratique et c’est avec joie que l’on se retrouve sur le tapis, laissant loin derrière le chaos. Le yogi sait que l’ultime destination réside à l’intérieur.

 

   Lorsque l’on n’a plus le droit de sortir, on se tourne vers l’intérieur. Encore faut-il savoir comment s’y prendre… Voici une démarche possible et quelques pistes de réflexion…  

 

L’Opportunité d’améliorer son Espace de Vie

   Commençons d’abord par regarder là où on vit. Est-ce que j’aime l’endroit que j’ai choisi comme lieu de vie ? Y a-t-il de l’espace pour y poser un tapis de yoga ou un coussin de méditation ou est-ce qu’il est encombré de toutes sortes de meubles, d’objets, d’appareils, de souvenirs, de bibelots ? Y a-t-il de la lumière ? Une vue sur le ciel ou sur une forêt ? Un coin de jardin où je me sens finalement dehors même si chez moi ? Ai-je déjà investi du temps et de l’énergie à rendre mon logement accueillant et agréable à vivre ?

 

   Peut-être est-ce enfin le moment de faire du tri (photos, documents, paperasse, grenier, placard à balais, tiroirs) et réorganiser notre lieu de vie afin qu’il soit en adéquation avec nos besoin réels.

 

   Quant à tous ceux qui ont un jardin, non seulement ils apprécient d’avoir tout ce temps au printemps, car c’est le moment de préparer la terre et de semer, mais ils se disent aussi que si la situation dure ou que l’économie mondiale va être affectée sur le long-terme, ils pourront subvenir à leurs besoins. Et si devenir auto-suffisant était en fait une priorité? 

 

L’Opportunité d’apprécier son Entourage direct

   Puis on regarde avec qui on vit et partage cet espace de vie. Quelles sortes de relations avons-nous ?

 

   Si je suis seul-e, est-ce un choix ? Ai-je des liens au moins virtuels avec ma famille et mes amis ? Est-ce que je partage mon logement avec d’autres êtres tout aussi importants et qui ont besoin de mes bons soins (animaux de compagnie et plantes)? Et surtout, suis-je en paix avec cette situation ?

 

   Si je suis en couple, puis-je passer deux semaines voire plus à la maison avec cette personne ? Que me renvoie cette personne et qu’est-ce que je lui donne au quotidien ? Des critiques, du blâme et des reproches ? Et si non, est-ce que je lui dis à quel point je l’aime ? À quel point il / elle compte pour moi ?

 

   Pour celles et ceux qui ont des enfants qui ne vont plus à l’école, comment vivez-vous cela ?  Est-ce une joie pour vous de les avoir à la maison, près de vous, dans cette période où tout est déréglé et malgré tout un peu inquiétant ? Ou bien cela crée-t-il beaucoup de tensions ? Et si oui, pourquoi ? 

 

L’Opportunité d’écouter les Enfants

   Je constate depuis une vingtaine d’années que les enfants d’aujourd’hui ont du mal avec le cursus scolaire qui leur est imposé. Ils rechignent à aller à l’école, refusent de faire leurs devoirs, se demandent bien pourquoi ils doivent apprendre toutes ces leçons par cœur. Pour expliquer leur inadéquation au système, on les diagnostique avec diverses maladies et troubles mentaux  qui prouvent qu’ils ont tel ou tel problème de concentration, d’adaptation, d’intégration … Quant à ceux qui n’ont ni soucis d’apprentissage, ni difficultés d’intégration, ils rentrent souvent stressés et tendus car la performance et l’esprit de compétition leur est inculqué très tôt.

 

   Personnellement, je trouve que le système dans lequel nous cherchons à faire entrer nos enfants est archaïque et pas du tout adapté à leurs besoins ou leurs aptitudes. Ces petits êtres du 21ème siècle (j’ai envie de dire, du futur!) sont arrivés sur cette planète avec une telle sensibilité, des aspirations et une conscience tellement élevées ! Mais trop d’adultes passent leur temps à les remettre à leur place : celle de ceux qui ne savent rien et à qui on doit tout apprendre !!

 

   Pouvons-nous utiliser cette pause imposée pour les écouter, essayer de les comprendre et de découvrir qui ils sont ?

 

   J’ai pendant presque 20 ans fait l’école à la maison avec mes enfants et je peux vous témoigner que cela a été un véritable bonheur. Ils m’ont enseigné tellement de choses. Ils m’ont fait me poser des questions bien plus profondes que des réflexions purement philosophiques. J’ai pu baigner dans leur sagesse innée et spontanée. J’ai eu le temps de découvrir qui ils étaient et quelles étaient les choses qui les intéressaient. Par exemple, à 14 ans, ma fille lisait Shakespeare dans la langue, faisait du tir à l’arc à cheval, composait ses propres chansons à la guitare et apprenait le Japonais. Autant vous dire que si elle était allée au collège, jamais elle n’aurait eu le temps de faire tout cela. Elle n‘aurait peut-être même jamais su que ça l’intéressait… Et je peux aussi vous assurer que ce n’est pas moi qui lui ai enseigné ces choses-là, je n’avais tout simplement pas les compétences !!! Mais j’avais du temps, de la patience, plein d’amour et la curiosité de savoir qui était cet être qui m’avait choisie comme maman.

 

   Pendant ces années d’éducation en famille, j’ai pu profiter de mes enfants et les voir grandir. Quand ma fille a eu 18 ans et qu’elle a quitté la maison, je ne me suis pas dit «Quoi ? Déjà ? Mais où sont passées toutes ces années ?». Je savais que le moment allait arriver et j’étais prête… 

 

L’Opportunité de diminuer les Regrets à venir

    Il peut être ici intéressant de savoir que parmi les 5 plus grands regrets cités par les personnes en fin de vie, celui d’avoir trop travaillé et de ne pas avoir passé assez de temps avec ses enfants ou sa compagne / son compagnon arrive en deuxième place après le regret ne pas avoir vécu « sa » vie.

 

   Ces personnes citent aussi en 5ème position le regret de ne pas avoir nourri les amitiés qui leur étaient chères.

 

   Et si c’était le moment de prendre soin de nos relations ? 

 

L’Opportunité de se découvrir soi-même

   Enfin, on se regarde soi. Passer du temps avec soi-même, ce n’est donné à tout le monde. Soit parce qu’on est bien trop occupé avec son travail, sa famille, son quotidien, soit parce qu’on n’est pas à l’aise avec cet-te inconnu-e et on préfère se distraire avec des relations virtuelles, des jeux vidéos, des livres, la télé.

 

   Mais voilà, aujourd’hui, on est un peu obligé de se demander qui on est. Ou tout du moins, où on en est. À commencer par :
« Suis-je en bonne santé ? »
« Ai-je un bon système immunitaire ? »
« Suis-je capable de reconnaître les signes qui m’envoient des alertes du style – tu as besoin de repos – tu ne digères pas ce que tu manges – tu as besoin d’exercice »
« Sais-je comment prendre soin de mon corps et m’assurer de son bon fonctionnement?»
« Est-ce que je connais des techniques qui peuvent m’aider à calmer mon mental inquiet, anxieux, paniqué et suis-je capable de les appliquer maintenant ? ».

 

Et si c’était le moment de prendre soin de soi ? 

 

L’Opportunité de prendre soin de Soi

   Cette pause a permis à beaucoup, par exemple, d’avoir enfin le temps de cuisiner pour eux ou de ré-apprendre à préparer de bons plats pour leur famille. D’autres auront préféré faire un stock de plats tout-prêts ou de conserves, mais honnêtement, combien de temps peut-on supporter de manger des boîtes de raviolis et des pizzas surgelées?! Il faut aussi se souvenir qu’en cette période d’épidémie, le besoin en vitamines est particulièrement accru …

 

   Je voulais ajouter à cette lettre une proposition de pratique et de réflexion dans la lumière des Yoga Sutra de Patanjali, mais je me rends compte que ce texte est déjà très long. Cela fera donc l’objet d’un prochain texte, dans quelques jours. Merci de votre patience. Si vous avez des retours à me faire sur ce partage, je serai ravie de vous lire. 

 

   Oui, nous vivons un moment historique très surprenant, peut-être inquiétant mais surtout déroutant. D’ailleurs, si on regarde l’étymologie de ce mot, dé-router veut dire «sortir de sa route» «changer de chemin». Pourquoi est-ce que la vie nous déroute-t-elle comme ça, sans prévenir ? Est-ce parce que nous faisons “fausse route” ? Est-ce qu’avant de nous laisser foncer dans le mur, elle nous donne une chance de réaliser ce que nous sommes en train de faire, en toute insouciance et inconscience ? En tout cas, ce début d’année 2020 nous force à prendre, au moins pour un temps, une autre route et une autre attitude. Pour moi, cette pause est tout simplement salutaire et si nous l’acceptons comme telle, elle nous évitera sûrement le pire – celui que nous ne parvenions pas à voir venir…

Partager sur facebook

Il est permis de partager cet article (sur internet, sur Facebook, sur vos blogs et avec vos amis) à condition qu’il ne soit pas coupé et que vous en conserviez l’intégralité; qu’il n’y ait aucune modification au contenu; que vous citiez le nom de l’auteure -Uma Wright- ainsi que la référence de son blog : https://umahesh.com/lomauma/

Partager sur facebook

liste de diffusion

En vous abonnant, vous serez informé.e dès que je posterai du nouveau contenu (articles ou vidéos)

derniers articles

Inspiration

Les Yoga Sutra du Confinement

Pendant cette période de confinement, j’ai clairement eu l’impression que, de façon très subtile, la Terre nous initiait tous au Yoga. Je vais vous raconter ma vision des choses…

Lire +
Philosophie

Éradiquer la Souffrance

Le Yoga est souvent assimilé au bien-être, au bonheur, à la diminution de la douleur et du stress. Selon les yogis, le yoga permettrait même l’éradication de la souffrance…

Lire +
Yoga

Comme un Roc au Cœur de la Tourmente

Pourquoi les postures debout sont-elles non seulement les premières positions que nous enseignons aux débutants mais aussi souvent celles avec lesquelles nous commençons une classe ou notre pratique?

Lire +
Philosophie

La Fin du Kali Yuga

Je voudrais aujourd’hui parler du Kali Yuga, l’Âge noir dans lequel l’Humanité a été plongée pendant des siècles, cette longue époque marquée par l’ignorance, la violence, la pénurie, l’oppression et l’illusion de…

Lire +
Yoga

Donner un Sens à sa Pratique

Donner un sens à sa pratique, c’est en soi un aspect important – un aspect essentiel même! – de la pratique du yoga. Comment ne pas tomber dans la routine et laisser les postures maintes fois répétées devenir mécaniques?

Lire +
Yoga

Les 7 Chakras

L’homme possède d’innombrables chakras mais dans la pratique du yoga, on se concentre sur les chakras internes principaux qui sont au nombre de 7. Ce sont des vortex permettant à l’énergie vitale de circuler…

Lire +

Warning: Illegal string offset 'type' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233

Warning: Illegal string offset 'context' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233

Warning: Illegal string offset 'file' in /home/yogadest/public_html/umahesh.com/lomauma/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Generator.php on line 233